Henri Stenn

Né en 1903 à Brugges décédé en 1993

Stenn n’a pas été à proprement parler un peintre à Montmartre.

Cependant, il a beaucoup fréquenté la Butte, surtout les estaminets à une époque ; il venait régulièrement chez son père Charles Verbrugghe, rue Philippe de Girard.

Son style et ses sujets étaient très proches de ceux de son père, qui lui apprit la peinture.

Venant tous les week-ends chez lui à Stains, Charles retouchait les œuvres de son fils, au point qu’il devenait difficile de les distinguer.

Il faut rendre cette justice à Henri que jamais il n’a été tenté de faire passer ses œuvres pour celles de son père.

C’est la raison pour laquelle il a pris le pseudonyme de Stenn, du nom d’un célèbre peintre flamand du XVIIe siècle.

 

Sous bois à Chantilly

Sous bois à Chantilly

A la mort de Charles, en 1975, les œuvres de Steen se différencièrent de celles de son père, qui ne les retouchait plus.

Par contre un autre peintre signait Henri Verbrugghe de telle façon qu’on confondait leurs deux signatures, c’est pourquoi un certain nombre de ces tableaux passent en vente pour être de la main de Charles Verbrugghe.

Néanmoins ils se distinguent par une grande différence de qualité et de touches.

Referencé dans "le dictionnaire des peintres de montmartre" 

Referencé Akoun "la cote des peintre" de 5700 euros

Referencé Artprice avec + de 140 VentesReferencé par Gerald Schurr dans "le guide argus de la peinture" : ...Cours fermes sur l'ensemble de ses paysages d'eau dans la lignée claire et sonore des impressioniste...

© 2014 by Falbal'Art - Catherine Pascal. 

sur Rendez-Vous - Mougins 06250 FR